Covid-19 oblige, de nombreuses entreprises, associations ou administrations ont basculé en télétravail. Puisque c'est notre fonctionnement traditionnel dans Insaniam, je ne peux pas dire que notre organisation de travail soit bouleversée. Pour moi, le télétravail est synonyme de liberté et de confort.

Tout guilleret, j'ai été demander les premières impressions sur cette nouvelle expérience à mon entourage professionnel. Et naïvement, je m'attendais à avoir des retours plutôt positifs ou nuancés sur ces premiers jours en télétravail 🤷‍♂️

Je suis plutôt habitué à avoir des personnes qui intègrent Insaniam en étant sceptiques mais dont les appréhensions tombent dans la pratique.

Le télétravail, est-ce épuisant ?

A ma grande surprise, j'ai eu comme retour que c'était fatiguant et chronophage. Bref, tout l'inverse de ce que j'ai l'impression de vivre depuis près de 10 ans que je travaille à distance... Alors, je dois reconnaître que le télétravail forcé n'aide pas à l'apprécier.

J'ai donc essayé de comprendre ce qui était si fatiguant pour ces nouveaux télétravailleurs forcés. Systématiquement, j'ai une cette réponse :

Nous passons nos journées en visioconférence et c'est épuisant de rester concentré devant la webcam !

Ce qui est fatiguant, ce sont les visioconférences inutiles

Ok, le problème est identifié. La grande majorité des télétravailleurs forcés n'était pas préparée à passer aussi vite dans le monde du travail virtuel. Si vous êtes épuisés à enchaîner les visioconférences, c'est que vous avez naturellement essayé de reproduire ce que vous connaissiez dans vos bureaux avec des webcams.

Vous pratiquez du travail filmé mais pas vraiment du télétravail. "Télé" n'est pas utilisé pour TV mais pour télécommunication 😜

Pour être honnête avec vous, dans mon quotidien l'usage de la webcam est très occasionnel. Vous avez raison, c'est très fatiguant de faire des réunions en visioconférence. J'ai l'impression que tout le monde a découvert l’existence du logiciel Zoom avec le confinement. Ce logiciel a eu une popularité soudaine, je ne sais pas trop pourquoi car il en existe de nombreux autres (mais ça sera l'objet d'autres billets).

Marché : Quand les investisseurs se trompent de Zoom en Bourse
(BFM Bourse) - Le gendarme financier américain a suspendu la cotation du titre Zoom Technologies -une petite société chinoise de télécommunications- jeudi car les investisseurs le confondaient avec celui de Zoom Video Communications, un groupe services de téléconférence qui connaît une croissance sp…
La popularité de Zoom a même provoqué des erreurs sur les marchés financiers.

Pour revenir au sujet, je vous déconseille fortement de faire des visioconférences car je pense que c'est à la fois épuisant et contre productif. Pour ma part, voici dans quel état je suis après deux jours à en pratiquer :

Autant vous dire que je préfère éviter d'en abuser pour le bien être de tous 😉 Cela peut être utile mais j'estime que ça doit rester l'exception.

Alors, vous avez le réflexe d'enchaîner les visioconférences car dans la vie de tous les jours vous voyez les gens. Vous pouvez même les toucher, voire les sentir. Avec le télétravail forcé, vous perdez tellement de sens (odorat, toucher, etc.) qu'il vous semble insupportable de perdre la vue.

Comment communiquer en télétravail ?

Au contraire, je vous invite à travailler différemment. Essayez de travailler une semaine sans webcam et vous gagnerez en confort. Dans l'ordre, je préconise d'utiliser :

  • L'écrit en l'agrémentant de smileys ou gifs pour nuancer les humeurs (comme vous pouvez le constater, je n'en suis pas avare😝). A mes yeux, il y a trois temps de l'écrit à utiliser en travail à distance que je vais détailler dans un prochain billet de blog.
  • L'oral grâce à des appels courts. Il est possible d'utiliser des logiciels de visioconférence, comme Zoom ou Skype, mais sans activer la webcam. Sinon, il y a un truc que l'on appelle le téléphone et qui ne semble pas trop mal à utiliser.
  • L'oral enrichit d'un partage d'écran pour illustrer vos propos dans des échanges concis. A mes yeux, ça sera plus enrichissant pour votre collègue ou client de voir le même écran que vous. Il va pouvoir ainsi suivre vos propos.

Après un échange à l'oral, c'est toujours bénéfique de poser par écrit un court résumé afin d'archiver le dialogue.

Une fois que l'on a retiré la pression de l'image, vous pourrez vous sentir plus libre d'être naturel. Par exemple, vous n'aurez pas besoin de contrôler votre coiffure qui est désastreuse depuis que votre coiffeur est fermé.

Comment retrouver les sens naturels pour être concentré sur vos échanges ?

Personnellement, j'ai beaucoup d'échanges à l'oral depuis le confinement. Dans 80% des cas, c'est plutôt tourné vers l’extérieur : clients, partenaires... Mes conseils pour retrouver des sens qui ne me fatiguent pas sont :

  • Bouger ! Je marche beaucoup chez moi pendant mes appels, comme je pourrais le faire dans un échange dans la rue. Cela me permet de ne pas rester assis toute la journée et de ne pas être les yeux sur mes écrans.
  • Couper les fils ! N'hésitez pas à investir dans un casque sans fil ou des écouteurs bluetooth si vous passez beaucoup de temps dans des échanges vocaux. Ma préférence va dans des modèles qui isolent du bruit extérieur. Ce type d'accessoire est indispensable pour simuler un échange presque réel avec vos interlocuteurs puisque vous n'êtes pas attachés à vos appareils. La sensation de liberté et de confort est donc plus importante.
  • Occupez-vous les mains ! J'aime bien avoir un objet dans les mains pour deux raisons. La première raison, c'est que ça m'éloigne de la tentation de répondre aux différents messages sur mon téléphone ou ordinateur. La seconde raison, c'est que cela m'aide à rester focus sur la conversation avec mon interlocuteur. J'ai souvent une balle de tennis ou un objet que j'ai ramené d'un voyage qui me permettent de m'évader un instant.

Ce n'est pas une liste exhaustive de bonnes pratiques mais simplement un retour d'expérience qui m'aide à prendre du plaisir dans mes échanges en télétravail. Comme tout retour d'expérience, c'est par définition subjectif.

Mon conseil principal est surtout de réfléchir à ce qui vous permettrait de communiquer en vous sentant aussi libre et apaisé que dans un travail au sein de votre bureau. C'est la première étape pour ne plus subir le télétravail et reprendre le contrôle sur votre confort de travail 💪